Faire son escape game maison

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

L’escape game est vraiment une activité géniale et ce n’est pas nous qui dirons le contraire ! Bien pensé, l’escape game plaira à tous, jeunes et moins jeunes, que vous soyez grand sportif adepte du 100 mètres haies ou fan absolu de la soirée cocooning avec plaid et Netflix ! C’est une activité qui rassemble et vous offre une pause ludique et conviviale, loin des écrans et du train-train quotidien. C’est une occasion unique de partager un moment convivial en famille ou entre amis.

Un temps pluvieux et les enfants à occuper ?
Une soirée entre amis à pimenter ?
Un anniversaire à fêter à la maison avec une activité originale ?
Une animation à proposer à vos élèves ?

Pensez ESCAPE GAME ! Avec un peu de temps et de matériel, il est possible de faire son escape game soi-même. Une activité sympa et personnalisable, à très petit prix. L’escape game maison peut même s’avérer une activité gratuite si vous réutilisez le matériel que vous avez déjà.

Bien sûr, un escape game fait-maison, n’a rien à voir avec celui fait dans une véritable salle d’escape game. Les décors de cinéma ne seront pas au rendez-vous et les énigmes seront moins travaillées et moins abouties. Néanmoins, faire son escape game soi-même permet tout de même de passer un moment agréable et de proposer une activité originale, dont on se souviendra.

Imaginarium Game, escape game à Lyon, vous dévoile ses conseils pour réussir à faire soi-même son escape game.

  1. Pour faire un escape game maison, nous vous conseillons de fonctionner en plusieurs étapes :
    notez le nombre de joueurs et leur profil
  2. choisissez le lieu et le scenario
  3. construisez les énigmes
  4. animez le jour J

  1. Les joueurs de votre escape game maison

Tout d’abord gardez en tête que votre escape game devra être adapté à vos joueurs. Combien sont-ils ? Quel âge ont-ils ? Est-ce des habitués de l’escape game ou des débutants ?
Evidemment, les énigmes devront être adaptées à leur profil.
Pour les plus jeunes, qui n’ont pas encore acquis la lecture, il va falloir ruser : pourquoi ne pas leur proposer des rébus, ou alors vous positionner comme maître du jeu et leur lire les énigmes vous-mêmes ?
Vous pouvez aussi prévoir des énigmes avec plusieurs niveaux de difficulté si vos joueurs ont des profils différents. Cela facilitera l’implication de chacun et la coopération.
Enfin, veillez à ce qu’il y ait juste le bon nombre de joueurs par rapport à l’espace disponible et au nombre d’énigmes à résoudre. En effet, il est préférable de faire des équipes et proposer plusieurs sessions d’escape game plutôt que vos joueurs se marchent dessus parce qu’ils sont trop nombreux par rapport à l’espace disponible. L’expérience de jeu sera meilleure si chaque joueur peut facilement s’impliquer dans la partie et contribuer efficacement à la résolution de la mission.

  1. Faire son escape game : choisir le lieu et le scenario

Quel thème souhaitez-vous aborder ? Dans quel univers souhaitez-vous plonger vos joueurs ? L’avantage de l’escape game maison est que vous pouvez personnaliser le scenario à l’infini ! Pourquoi ne pas mettre une personne à l’honneur ? ou en profiter pour plonger dans la destination de vos prochaines vacances ? ou encore placer votre scenario dans un univers qui vous passionne ? Séries, Films, personnages de livres, jeu vidéo, période de l’histoire, destination originale… Tout est possible ! Par exemple, vous pouvez proposer un escape game maison sur le thème d’Harry Potter, de l’Egypte antique ou de MineCraft ou encore sur le thème de Pâques, de la série Urgences ou de Star Wars…

En gardant en tête le nombre et le profil des joueurs de votre escape game fait-maison, écrivez brièvement votre scenario :

  • quel est l’univers choisi ?

  • quel est l’objectif de la mission ? sortir de la pièce, trouver un objet, résoudre une enquête…

  • Quelles étapes pour y accéder ?

  • Quel sera votre rôle ?

  • Combien de temps doit durer le jeu ? En principe, un escape game dure une heure mais vous pouvez raccourcir ou allonger la durée de votre jeu selon le temps dont vous disposez (idéalement, prévoir entre 1h et 2h pour que le jeu soit suffisamment immersif mais pas trop long).

  • Comment se termine le jeu ? Pensez à la chute de votre escape game maison : que se passe-t-il en cas de réussite ? et en cas d’échec ? Evitez les frustrations et faites en sorte que la mission arrive à son terme !

Enfin, pensez aussi à choisir et délimiter l’espace dédié à votre session d’escape game : ni trop grand, ni trop petit, en fonction du nombre de personnes. Veillez aux objets qui sont présents et qui pourraient aider ou freiner vos joueurs. Optez pour le salon, le sous-sol ou le grenier, enlevez les objets fragiles et ajoutez quelques touches de déco pour faciliter l’immersion de vos joueurs. Et pourquoi ne pas faire votre escape game maison en extérieur ? C’est également possible, et très agréable, si vous avez un jardin et que la météo est au rendez-vous !

N’oubliez pas de cacher des éléments qui permettront de résoudre vos énigmes, la fouille est une étape cruciale dans une mission d’escape game. Pensez aussi à la musique, une ambiance sonore adéquate contribuera efficacement à l’immersion de vos joueurs et exacerbera leurs émotions.

  1. La construction des énigmes de votre escape game maison

Concrètement vous rentrez dans le vif du sujet !

Recensez le matériel dont vous disposez et que vous pouvez réutiliser : coffres, boîtes, cadenas, antivols, éléments de décoration, jeux…

Pensez au matériel de bricolage et articles de loisirs créatifs qui vous permettront de construire des énigmes originales.

Réfléchissez et construisez vos énigmes. Essayez de varier les types d’énigmes : fouille, logique, manipulation, puzzles, messages cryptés… Par exemple :

  • Cachez tout un tas de vrais et faux indices dans la pièce, même dans des endroits improbables : dans un livre, au fond d’un récipient rempli d’eau ou de sable, sous un tapis, dans des ballons de baudruche…

  • Proposez des petits défis : répéter une phrase compliquée, chercher un objet de couleur, dessiner quelque chose, assembler des paires…

  • Proposez des manipulations : former un puzzle ou tangram, faire sortir la bille d’un labyrinthe, réussir un casse-tête…

  • Cryptez vos messages : rébus, textes écrits à l’envers, langage SMS, décalage des lettres de l’alphabet, caractères spéciaux sur votre ordinateur, texte à trou à compléter, mots croisés…

En fonction de vos joueurs, prévoyez différents niveaux de difficulté et faites en sorte que les énigmes soient cohérentes.

Pensez aussi aux indices que vous allez pouvoir donner à vos joueurs pour qu’ils puissent progresser dans l’aventure sans être coincés par une énigme. Pourquoi ne pas utiliser les talkies-walkies du petit dernier de la famille pour transmettre vos indices ? ou encore le babyphone de babychou ? Vous pouvez anticiper et préparer en amont des indices que vous donnerez à vos joueurs au moment opportun.

  1. Le jour J

Ça y est, le grand jour arrive. C’est parti pour votre session d’escape game à la maison !
N’oubliez pas que vous êtes le maître du jeu et que c’est à vous d’animer la séance.
Commencez par plonger vos joueurs dans le scenario : décrivez-leur précisément l’objectif de la mission, le temps imparti et l’univers dans lequel ils sont. Racontez leur une histoire avec des détails précis comme le nom des personnages le lieu où vous les envoyez… Vous pouvez vous déguiser ou leur proposer un petit accessoire adapté à l’univers : chapeau de sorcier, menottes, cape de super héros, lunettes de soleil, foulards…

D’autre part, énoncez clairement les règles : lieu précis et donc pièces interdites, objets à manipuler délicatement, précautions à prendre…

Pendant toute la durée de la session, soyez attentif aux objets découverts ou non, aux énigmes, aux réflexions de vos joueurs. Vous devez faciliter leur progression s’ils tournent en rond et ne progressent pas dans la résolution des énigmes. Donnez-leur juste ce qu’il faut d’indices pour qu’ils atteignent leur objectif, sans avoir l’impression que vous avez fait le travail à leur place !

Enfin, une fois la mission terminée, échangez avec vos joueurs pour savoir ce qui leur a plu ou déplu… afin d’aiguiser vos armes pour votre prochain escape game fait-maison !

Alors, vous avez pris goût à l’escape game grâce à votre escape game fait-maison ? Pour varier les plaisirs, rendez-nous une petite visite dans notre escape game à Lyon 7eme et venez découvrir 4 univers originaux pour un escape game 100% immersif :